La cure détox de printemps en 10 questions

sève de bouleau des Vosges , cure détox de printemps

Avec l’arrivée du printemps, on entend beaucoup parler de la cure détox. Cette technique est en effet très à la mode et nous sommes de plus en nombreux à la pratiquer.

Mais au fait, qu’est-ce qu’une cure détox? En quoi consiste-t-elle?

Pourquoi faire une cure détox à la fin de l’hiver?

S’adresse-t-elle à tout le monde? Suis-je concerné(e)?

….

Je vous propose maintenant de répondre aux questions les plus fréquentes et n’hésitez pas à me poser toutes vos questions ou me faire part de vos remarques (ici)

1. Qu’est-ce qu’une cure détox?

Une cure détox est une parenthèse dans notre routine alimentaire quotidienne. Elle se pratique généralement à chaque intersaison (au printemps et à l’automne).

Il s’agit, pendant 21 jours, de prendre des plantes aux vertus dépuratives et diurétiques afin de nettoyer l’organisme de ses toxines.

2. Pourquoi faire une cure détox à la fin de l’hiver?

L’hiver est une saison exigeante pour nos organismes. La sédentarité, les repas plus copieux, la sur-médicamentation (suite aux infections hivernales à répétition)… ont tendance à surcharger nos organismes qui éliminent moins bien. Les toxines s’accumulent et engendrent de la fatigue, une baisse de la vitalité en général. L’arrivée du printemps, les températures qui s’adoucissent, … c’est le bon moment pour offrir à son corps un grand nettoyage pour repartir sur de bonnes bases.

3. La cure détox s’adresse-t-elle à tout le monde?

Non. Une cure détox demande plus d’énergie à l’organisme. C’est pourquoi, elle n’est conseillée qu’au moment où les températures remontent et surtout elle s’adresse aux personnes qui ont une vitalité suffisante. Les personnes fragiles, malades et extrêmement fatiguées éviteront la cure détox. Pour ces personnes, il est préférable de commencer par une cure de revitalisation, c’est-à-dire relancer et renforcer la vitalité avant de drainer au risque de fatiguer encore plus. Si c’est votre cas, contactez-moi. Je vous expliquerai ce que vous pouvez faire concrètement pour retrouver de l’énergie.

La cure détox est également déconseillée :

  • aux enfants,
  • aux femmes enceintes et allaitantes
  • aux personnes atteintes de maladies graves
  • aux personnes dialysées
  • aux personnes allergiques à l’aspirine et au pollen de bouleau.

4. La cure détox de printemps est-elle fait pour moi?

Plusieurs signes peuvent indiquer une surcharge au niveau de l’organisme:

  • un réveil nocturne entre 1h et 3h du matin
  • une langue chargée au réveil
  • une mauvaise haleine
  • des lourdeurs digestives
  • des troubles intestinaux (spasmes, ballonnements, constipation, diarrhée)
  • un excès de cholestérol
  • des maux de tête, des migraines
  • de la rétention d’eau, de la cellulite
  • une prise de poids, un sur-poids
  • des jambes lourdes et une mauvaise circulation veineuse en général
  • des douleurs articulaires, des articulations raides et gonflées
  • des problèmes de peau (eczéma, psoriasis, acné …)
  • des troubles respiratoires

Si vous êtes concernés par au moins un de ces signes, la cure détox de printemps peut être bénéfique pour vous.

5. Concrètement, comment faire une cure détox?

D’abord, il faut choisir la ou les plantes qui vont aider à ce travail de nettoyage.

Les plus couramment utilisées sont:

  • la sève de bouleau qui a pour principal avantage de drainer le foie et les reins tout en reminéralisant. Fraîche, elle apporte en effet à l’organisme de nombreux nutriments. C’est pour moi, de loin, le remède le plus adapté et le plus facile à utiliser. La cure de sève de bouleau est d’ailleurs pratiquée depuis des millénaires dans de nombreuses cultures.
  • le pissenlit. Les feuilles se récoltent au début du printemps. A manger en salade.
  • l’ail des ours à utiliser en condiment.
  • l’artichaut, le chardon-Marie, le radis noir … sont autant de plantes que l’on peut trouver sous forme de compléments alimentaires dans les pharmacies et les magasins bio et diététiques.

Ensuite, il est conseillé de faire attention à son alimentation pour ne pas continuer à encrasser. En effet, il ne sert à rien de drainer et de nettoyer d’un côté avec la sève de bouleau par exemple et de continuer à consommer des aliments qui produisent beaucoup de déchets. Par exemple, il est préférable d’éviter de consommer de la viande rouge et des aliments industriels très raffinés, qui n’apportent rien à l’organisme d’un point de vue nutritionnel et qui le surchargent inutilement (additifs, conservateurs, perturbateurs endocriniens…).

Si vous vous voulez commencer une cure détox, je peux vous accompagner pour mettre en place une alimentation adaptée. Il ne s’agit pas d’un régime alimentaire frustrant mais d’un rééquilibrage alimentaire adapté.

Une cure détox dure 3 semaines.

6. Quelles sont les vertus de la sève de bouleau fraîche? sève de bouleau, cure détox de printemps

La sève de bouleau est très peu calorique (20 calories pour 100 ml de sève). Elle est naturellement riche en éléments directement assimilables : minéraux, oligo-éléments, acides aminés, anti-oxydants, vitamines … Elle permet donc de reminéraliser en profondeur l’organisme à la sortie de l’hiver.

Sa composition est aussi très proche du sang humain ou de l’eau de mer. Elle permet de lutter contre le vieillissement cellulaire.

Elle a des vertus dépuratives, diurétiques et revitalisantes. Autrement dit, elle permet de drainer le foie et les reins tout en apportant un regain d’énergie.

Elle est également anti-inflammatoire et permet de drainer les acides, c’est pourquoi elle est très efficace contre les douleurs articulaires chroniques (rhumatismes, goutte, arthrose…) et favorise la souplesse des mouvements.

Elle fortifie le système immunitaire, combat les problèmes de peau, favorise l’amincissement et la perte de poids…

7. La sève de bouleau a -t-elle un goût?

Après récolte, la sève de bouleau est conditionnée dans une poche à l’abri de l’air et de la lumière et stockée au frais pour sa conservation.

Au départ, elle ressemble à de l’eau avec un goût neutre légèrement sucré. Avec le temps, au bout de 15 jours, elle va se troubler (ce qui n’altère en rien ses qualités) et son goût sera un peu plus prononcé. Si on garde la sève plus longtemps (au delà d’un mois), elle commence à fermenter et certains en font même un « Champagne de bouleau ».

8. Comment vais-je me sentir après la cure de sève de bouleau?

Les premiers ressentis sont:

  • un regain d’énergie et de vitalité
  • une sensation de légèreté et de souplesse au niveau des articulations
  • un bien-être digestif
  • une peau plus douce
  • des ongles et des cheveux plus forts, plus brillants
  • une perte de poids

9. La cure détox de printemps est-elle contraignante?

Non. Un grand verre de sève de bouleau fraîche tous les matins pendant 21 jours.

Une alimentation saine et équilibrée, qui n’exclue aucun aliment mais qui invite à se tourner vers des produits frais de saison et à éviter les aliments trop riches ou difficiles à digérer. Elle est accessible à tous et toutes. Ses bienfaits rapidement ressentis encouragent à poursuivre dans cette voie.

10. Y a-t-il des contre-indications? Des effets secondaires?

Les contre-indications:

Si vous suivez un traitement médical, demandez toujours conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre des plantes médicinales.

Si vous êtes allergique au pollen de bouleau et/ou à l’aspirine, il est déconseillé de consommer de la sève de bouleau.

De manière générale, il est conseillé de commencer la cure en douceur (en divisant les quantités par 2) et de rester attentif aux réactions de votre corps. Si vous sentez une gêne, un désagrément suite à la prise d’une plante, cessez tout de suite.

Les effets secondaires:

Par ses propriétés détox, la sève de bouleau et toutes les plantes dépuratives agissent sur l’organisme et comme tout produit ingéré, leur absorption peut entrainer des effets secondaires.

Ces effets secondaires sont directement liés à l’état de la personne qui fait la cure. On parle de « crise curative ». Plus une personne est encombrée, plus elle a besoin d’éliminer.  Des selles plus abondantes, parfois nauséabondes, des urines plus fréquentes, des boutons, des maux de tête … peuvent apparaitre les premiers jours. Signes que le travail détox a bien commencé.

C’est pourquoi, il est fortement recommandé de boire régulièrement et suffisamment de l’eau tout au long de la cure.

 

Vous vous sentez prête à tenter l’aventure détox et à offrir à votre corps un grand nettoyage et une cure de jouvence? Je vous propose plusieurs packs printemps spécial détox dans ma boutique. Pour les découvrir cliquez ici.